menu menu
Qarnot Computing & Société Générale
Qarnot Computing Société Générale

En 2015 a commencé une histoire bien particulière : Société Générale, grand groupe bancaire français, s’est associé avec la start-up, Qarnot Computing, pour répondre à ses besoins de calcul numérique intensif.

Concrètement, Qarnot propose un service de cloud computing où la puissance de calcul, habituellement stockée dans les data centers, est hébergée dans des radiateurs connectés. Ces radiateurs, appelés Q.rad, transforment ensuite la chaleur dégagée par cette puissance de calcul en énergie pour le chauffage de bâtiments. Les Q-Rads réceptionnant les calculs produisent de la chaleur propre et gratuite tout en se transformant en borne wi-fi à l’endroit où ils sont localisés.

Le partenariat s’est déroulé en deux temps. Suite à un appel d’offre lancé en 2015 par la Banque d’Investissement de Société Générale, Qarnot est sélectionnée aux côtés d’Amazon pour fournir à la grande entreprise une solution d’externalisation des calculs de plus en plus sophistiqués qui lui sont nécessaires.

Deux ans plus tard, la relation entre les deux acteurs prend un nouvel essor lorsque la Corporate University de Société Générale et Raise décident de monter un partenariat de développement de compétences. Cette alliance met en relation des binômes de managers pour un partage d’expérience : les cadres Société Générale mettent à disposition leurs connaissances financières ou leur contacts pour aider au développement de la start-up ; la start-up quant à elle, leur fait découvrir un autre mode de communication, de management et de style de vie .

Sur des sujets aussi technologiques et innovants que le calcul sur cloud, il est par ailleurs encore rare pour une grande entreprise d’opter pour la solution start-up. En s’associant avec Qarnot Computing de réelles synergies sont nées entre la banque et la start-up : la dimension environnementale des Q-Rads a intéressé les équipes de RSE (« Responsabilité Sociale et Environnementale) de Société Générale qui étudie aujourd’hui la possibilité de déployer ces radiateurs dans une de ses agences pilote  , afin de bénéficier de chauffage gratuit, écologique et de services internet (type sécurité) via la fonction borne internet du Q.Rad

Pour la jeune entreprise, ce partenariat a d’abord permis de démontrer la viabilité du projet. C’est avec Société Générale, son premier client, que Qarnot a développé son POC (« Proof of Concept » ).

Pour Société Générale, l’impact de cette alliance n’es pas non plus négligeable. D’abord en matière d’image, en collaborant avec Qarnot, ce grand groupe bancaire démontre son agilité. Ensuite, ce projet permet à Société Générale de travailler sur deux sujets intéressants pour sa stratégie sous l’angle de la RSE et de l’innovation: le calcul sur cloud externalisé et le smart building.

Les managers de Société Générale au contact de la start-up , ont remis en question leur façon de travailler et renoué avec cet « esprit pionnier » si cher à Frédéric Oudéa et dont Société Générale a besoin pour compter dans le paysage des Banques agiles, innovantes et digitales de demain.