menu menu
Drust & la MACIF
Drust MACIF

L’alliance entre la jeune entreprise Drust et la MACIF, c’est l’histoire de deux acteurs qui révolutionnent la conduite et l’assurance automobile pour transformer les conducteurs en « super drivers » avertis.

Les fondateurs de Drust, Florent Pignal, Michaël Fernandez et Pascal Galacteros, sont tous trois anciens ingénieurs motoristes. Ils décident de créer Drust afin de mettre au service de tous leur expertise à travers un boitier connecté, Akolyt, branché sur la prise diagnostic du véhicule, et relié par Bluetooth à un smartphone via une application mobile communautaire. Un an seulement après leur création, la jeune entreprise a été approchée par un membre du Comité exécutif de la MACIF. Le groupe témoigne très vite de sa volonté de faire de Drust, au-delà d’un simple partenaire commercial, un acteur clé de leur stratégie.

Dès juillet 2015, un POC ambitieux est lancé pour explorer les possibilités offertes par les voitures connectées. Ce premier pilote désormais validé, la MACIF souhaite déployer cette offre à l’ensemble de ses clients et partenaires.

Grâce au boitier connecté développé par Drust, la MACIF peut proposer de nouveaux services d’assurance, plus adaptés aux besoins personnels de chaque conducteur et prévenir davantage d’accidents. Les deux entreprises évoquent une réelle complémentarité de leurs compétences : l’application coache les conducteurs en temps réel sur leur conduite pour réduire jusqu’à 30% leur facture de carburant, les prévenir à l’avance en cas d’opération de maintenance à effectuer et les assister en cas de panne ou d’accident dans la résolution de leur problème.

Dès les prémices du partenariat, La MACIF a montré sa confiance et son soutien à Drust et a su accompagner la jeune entreprise dans son développement : l’assureur a ainsi investi plus de 2 millions d’euros dans la startup, a financé leur campagne B2C et leur stand au Salon de l’Equipement Automobile, bien que ces évènements ne soient pas liés à son métier de cœur. Le groupe a soutenu la startup tout au long de son développement. A titre d’exemple, Drust a rencontré des difficultés pour produire à grande échelle son boitier connecté. La MACIF a patienté et laissé le temps à la jeune entreprise de développer sa propre électronique et de trouver un sous-traitant industriel adapté à leurs besoins. Finalement, le groupe l’a soutenue dans son choix de produire uniquement en France dans un soucis de maitrise de la qualité de sa solution.

Drust, de son côté, Drust a montré son engagement et sa vision à long terme du partenariat en faisant entrer la MACIF à son capital.

Drust et la MACIF avancent progressivement pour inventer l’assurance de demain, calquée sur notre conduite.